Lors des périodes d’examens, votre corps est plongé dans un état de grande fatigue. Cette fatigue, accumulée depuis plusieurs jours, est la raison pour laquelle vous vous sentez faible, impatient et de mauvaise humeur. Afin de diminuer au maximum les effets négatifs du stress sur votre sommeil, voici donc une liste de différentes techniques qui vous aideront à obtenir un sommeil équilibré.

ADOPTEZ UN SOMMEIL ROUTINIER .

Notre corps aime avoir un horaire régulier, car notre horloge interne doit être respectée afin d’être en mesure de bénéficier d’un sommeil profond. Lorsque nous perturbons ce rythme, c’est à ce moment que notre corps tombe dans des sommeils non récupérateurs.

Vous devez donc essayer de vous coucher et de vous réveiller aux mêmes heures, et ce, surtout la fin de semaine !

 

ADAPTEZ VOTRE ENVIRONNEMENT .

Pour une grande majorité des étudiants, le lit devient un endroit où l’on se sent confortable à travailler et à étudier.

Bien que notre nuit de sommeil peut nous paraître reposante, il en est parfois tout autre pour notre corps. En effet, notre système doit associer le lit au sommeil et non au travail. De ce fait, il est donc fortement recommandé de dissocier ces deux habitudes pour ainsi retrouver une tranquillité d’esprit lorsque vous plongez dans votre lit.

 

PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE .

Il est important de pratiquer quotidiennement une activité physique afin de calmer notre organisme. En effet, lorsque nous effectuons un sport, nos hormones, tel que l’adrénaline, sont stimulées. Cette stimulation les amène à réchauffer notre corps et, par le fait même, nous procure un sentiment de détente. Bien sûr, après une activité sportive, il est important de ne pas oublier d’effectuer des étirements. Ceux-ci bonifieront certainement votre sommeil, surtout si vous effectuez l’activité physique en soirée.

 

INSTAUREZ UN RÉVEIL CALME À VOTRE ROUTINE .

Le réveil est, sans aucun doute, une étape cruciale pour le déroulement de votre journée. Afin de partir celle-ci de manière positive, choisissez un réveille-matin dont la sonnerie est une musique relaxante et assurez-vous d’être exposé à un éclairage progressif. De plus, faites attention au choix des aliments que vous consommez pour le déjeuner. En effet, votre digestion aura un impact considérable sur votre mental au cours de la journée.

 

LA SIESTE

Ne réinventons pas la roue, la sieste demeure très bénéfique pour votre énergie quotidienne.

Concernant celle-ci, il est recommandé d’effectuer celle-ci dans les environs de 15h, soit 12 heures après le milieu de votre sommeil nocturne. Cependant, si votre horaire ne vous permet pas d’effectuer une sieste en après-midi, veuillez noter qu’il est déconseillé de prendre une sieste le soir. En effet, celle-ci déréglera votre horloge interne.

 

FINALEMENT

En bref, mangez bien, dînez de manière allégée, imprimez ce que vous devez lire, car rien ne perturbera autant votre tête qu’une forte concentration devant un écran.

Ces quelques conseils, si bien réalisés, auront un impact considérable sur votre quotidien.

 

| REMÈDES DE GRAND-MÈRES . 

La fleur d’oranger: Calme le stress .

La valériane: Diminue l’anxiété .

 
 
Collaboration avec  Conseils emploi